»
Législatives 2017
Tous les résultats dans votre commune et votre circonscription.

Vallet Entreprises. Des patrons attendent l'arrivée du haut débit

Dans la zone des Dorices à Vallet, les chefs d'entreprise attendent l'arrivée du haut débit impatiemment. Une association a été créée pour interpeller les élus locaux.

12/04/2017 à 15:12 par hervpavageau

Eric de Montgolfier, Fabrice Brangeon, Emmanuel Chevreuil et Fabien Terrier, membres de la commission numérique de l'association Dorices développement. -
Eric de Montgolfier, Fabrice Brangeon, Emmanuel Chevreuil et Fabien Terrier, membres de la commission numérique de l'association Dorices développement.

Dans la zone des Dorices à Vallet, l’association Dorices développement a interpellé les élus locaux. Victime de fracture numérique, le parc d’activités est mal raccordé. Les chefs d’entreprise attendent l’arrivée du haut débit. Urgemment.

Ils ne comptent plus les dysfonctionnements. Ni les ralentissements. Ils ont même appris « à bricoler » avec le temps, en téléchargeant des dossiers de leur domicile plutôt que de leur entreprise. Dans la zone des Dorices, la fracture numérique fait mal aux entreprises. Le diagnostic est pourtant posé. Situé à Vallet, le parc d’activités aux 60 entreprises et 650 salariés souffre de sous-équipement et « de problèmes de débit ». Que ce soit en téléphonie mobile ou Internet, la zone est mal desservie.

« Il n’y a pas de solution, ni en filaire, ni en sans-fil », déplore Eric de Montgolfier. Le patron de l’imprimerie Galard en sait quelque chose. Le Valletais qui travaille avec des fichiers numériques très lourds a mis six mois pour avoir accès à l’offre de réseau SDSL. Même constat de la part de Fabrice Brangeon. Le patron à la tête de la Someva gère deux sites. Le premier se situe dans la zone des Dorices à Vallet. Le second se trouve dans un parc équipé de la fibre à La Séguinière. Le dirigeant a constaté des erreurs dans les éléments de paie « du fait de microcoupures liées à la ligne des Dorices », confesse-t-il. Expert-comptable, Emmanuel Chevreuil vit les mêmes galères. Ses clients rencontrent des difficultés « pour récupérer des documents ou pour communiquer de manière efficace ».

Sondage effectué

« Pour les marchés publics, certaines entreprises ne peuvent même pas télécharger de documents en raison du poids des fichiers », fait remarquer Fabien Terrier, de l’entreprise FT Energie.

Pour faire face, les chefs d’entreprise utilisent le système D. Et travaillent de chez eux. Sans une installation satellitaire, impossible d’avoir une bonne connexion pour les entreprises du parc privées de 4 G. « On a agrandi la zone. On a augmenté les lignes sans moderniser l’existant. L’armoire de la zone est saturée », constatent Fabrice Brangeon et Fabien Terrier.

Ces quatre exemples ne sont pas des cas isolés. Les quatre patrons, membres de la commission numérique, parlent au nom de Dorices développement, association créée en décembre 2016 qui regroupe trente entreprises de la zone d’activités de Vallet, la plus importante du territoire. Un sondage effectué auprès des adhérents montre que le problème est général. « Quinze entreprises ont répondu. Toutes disent que le réseau passe mal, faute de débit », résume Fabrice Brangeon, vice-président de l’association.

Les responsables de la commission ont interpellé Pierre-André Perrouin, président de la communauté de communes de Sèvre et Loire. Ainsi que Paul Corbet, vice-président en charge de l’Economie, et Charlotte Luquiau, élue du Département, collectivité en charge du déploiement du haut débit. « La mise en place de la fibre est urgente », martèlent les chefs d’entreprise, impatients. Une rencontre est programmée avec les différents acteurs en mai prochain.

Hervé Pavageau

La fibre optique en 2018

Patience est mère de vertu. Interrogé, le Département a signifié que la Zac des Dorices à Vallet « est programmée dans la première phase de déploiement de la fibre optique », dont la première tranche couvre la période 2017-2021. Entre la signature du marché et les travaux, le parc d’activités « aura la fibre en 2018 », précise la collectivité. La zone des Dorices sera l’une des premières en Loire-Atlantique à être équipée en fibre, en dehors de Nantes Métropole et de la Carène, zones urbaines et rentables pour les opérateurs privés qui se partagent le gâteau. Dans le reste du département, le déploiement dépend de l’intervention publique du Département.

Pour rappel, la première phase du plan départemental pour le très haut débit en zone rurale va permettre d’équiper 108 000 locaux de Loire-Atlantique en fibre optique d’ici 2021, dont 3 500 entreprises en zone d’activités dans 52 communes, « selon un principe d’équilibre entre les territoires ». L’investissement « est estimé à environ 108 millions d’euros », ajoute la collectivité qui met en ligne un site entièrement dédié au sujet : numerique.loire-atlantique.fr.

44330 Vallet

Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image

Votre journal cette semaine

Abonnement

Recevez l'actualité qui
vous concerne. Je m'abonne

Un concentré d'informations pour ne rien manquer !

Je m'inscris à la newsletter