Château-Thébaud Le match de foot n'a pas été reporté grâce au stabilisé

Du foot amateur comme on l'aime ! A Château-Thébaud, cet après-midi, le match des seniors, en D1 du district, s'est disputé sur le terrain stabilisé, sous le vent et la pluie...

05/02/2017 à 19:23 par vincent.malboeuf

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Des rafales de vent, des averses, des températures fraîches… Pour les footballeurs, les conditions ont été loin d’être idéales ce dimanche après-midi dans le Vignoble nantais. Des matchs ont été reportés, pas à Château-Thébaud.

Là-bas, le match entre le FC Castel-Fiacrais et Couëron-Chabossière, comptant pour la 13e journée de D1 du district de Loire-Atlantique, s’est disputé sur le terrain d’entraînement. Un bon vieux terrain stabilisé détrempé, car un arrêté municipal a été posé sur les surfaces engazonnées. Tous les clubs n’ont pas la chance de posséder un synthétique sur leur commune…

“Cela m’a rappelé le foot des années 80-90. On a fait retour vers le futur aujourd’hui”, se marre Miguel Salles, qui tenait “à ne pas décaler” ce match.

L’entraîneur local a vu son équipe s’imposer 2-0. Un but par mi-temps. Un contre le vent, marqué par Steven Belloc. L’autre le vent dans le dos par Ishac Ezzime. Une superbe opération au classement (4e, à un point de son adversaire du jour) pour les coéquipiers de Pascal Delhommeau, qui a bien failli mettre un nouveau but de la tête sous les couleurs bleu ciel. .

Sur un terrain pareil, il ne faut pas s’attendre à un grand match de foot au niveau technique. Il faut être un peu plus guerrier que l’adversaire, ce que les garçons ont réussi à faire, en étant les premiers sur le ballon, analyse Miguel Salles. On partait avec un avantage sur l’adversaire, car Couëron ne possède pas de stabilisé mais un synthétique. En arrivant, on a vu à leur tête qu’ils n’étaient pas enchantés de jouer sur notre stabilisé. On en a profité !”.

.

44690 Château-Thébaud

Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image
Présidentielles 2017

Votre journal cette semaine

Abonnement

Recevez l'actualité qui
vous concerne. Je m'abonne

Un concentré d'informations pour ne rien manquer !

Je m'inscris à la newsletter