Clisson Conseil municipal : deux démissions dans l'opposition

25/09/2016 à 18:09 par laufortin

Julie Roy et Marie Riaudel. -
Julie Roy et Marie Riaudel.

Durant l’été, deux élues de la liste de gauche Clisson avenir ont donné leur démission. Le maire les a entérinées et a accepté leur remplacement. Il les officialisera lors du prochain conseil municipal, le 29 septembre prochain. Marie Riaudel et Julie Roy ont décidé de quitter l’assemblée pour, toutes les deux, des raisons personnelles. Elles seront suppléées par Vincent Corbes et Olivier Jéhanno.

Après François Gauthier en 2015 et Jean-Pierre Coudrais en 2016, deux autres conseillères municipales de l’opposition ont décidé de démissionner. Ils ne seront plus que deux – Franck Nicolon et Raphaël Romi – à rester de la défaite de 2014. Des changements dans la perspective de préparer 2020. La stratégie est affichée. « Comme pour Françoise et Jean-Pierre (ndlr. Gauthier et Coudrais), je n’avais pas l’intention d’être candidate au prochain scrutin. Il est donc logique, après avoir fait un dernier bout de chemin avec les collègues, que je laisse ma place, » explique celle qui a déménagé à Cugand. « Ce n’est pas ça qui a joué dans ma décision car je pouvais très bien continuer à siéger. Non, ce sont plutôt les années. J’ai 67 ans. La longueur des réunions et des conseils municipaux, ça pèse plus ».

Marie Riaudel était la doyenne des élus avec 20 ans d’engagement, dont 14 ans dans la majorité : adjointe à l’enfance et à la scolarité sous Michel Merlet (1995 – 2001), puis première adjointe en charge des affaires sociales avec Jean-Pierre Coudrais (2008 -2014). Dans l’opposition entre les deux mandats, elle avait également démissionné à mi-mandat. Un départ qu’elle avait anticipé en quittant la présidence du CLIC au printemps (lire ci-contre). « En revanche, je reste à la tête de l’Assadapa (soins infirmiers à domicile) », précise-t-elle.

Remplacées par deux hommes

De 35 ans sa cadette, Julie Roy a elle aussi décidé de ne plus assurer ses fonctions. « Avec mon nouvel emploi et ma vie de maman d’un tout petit, cela devenait compliqué d’assurer en plus de nombreuses réunions de commissions, » exprimait celle qui cumulait une place dans les affaires scolaires, en proximité citoyenneté et culture-jumelage. Mais la vice-présidente de l’association Clisson avenir ne quitte pas la politique pour autant. Elle n’exclut pas un retour en 2020 si son emploi du temps le permet. Les deux femmes seront remplacées par Olivier Jéhanno, cadre de direction de coopérative agricole âgé de 56 ans et conseiller municipal lors du dernier mandat, et Vincent Corbes, cadre bancaire de 45 ans et ex-président de l’école de musique. Ce duo sera présenté lundi prochain par le groupe Clisson avenir.

44190 Clisson

Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image

Votre journal cette semaine

Abonnement

Recevez l'actualité qui
vous concerne. Je m'abonne

Un concentré d'informations pour ne rien manquer !

Je m'inscris à la newsletter