»
Législatives 2017
Tous les résultats dans votre commune et votre circonscription.

Clisson Ces Pots de vin deviennent une bonne habitude

30/04/2016 à 12:26 par laufortin

François Echappé, fondateur de l'événement, et Anna Cloarec, nouvelle permanente. -
François Echappé, fondateur de l'événement, et Anna Cloarec, nouvelle permanente de l'association le Bouillon organisatrice de la manifestation

Organisé comme un marché avec des céramistes et des vignerons, Pots de vin s’est construit autour d’un même matériau : la terre. Ce festival d’origine incontrôlée aura lieu dimanche 1er mai à Clisson, pour la 4e fois. Une séance de cinéma autour du vin aura lieu en préambule le samedi soir.

Que les mots Pots de vin et 1er mai n’électrisent pas la direction du travail ou encore les fraudes, ses représentants n’auraient rien à trouver d’illégal dans l’événement qui porte ce nom, organisé à des dates aléatoires, en fonction de la disponibilité des Halles de Clisson très demandée quand les beaux jours arrivent.

Au contraire, ce salon des vignerons et des céramistes valorise une matière tout en respectant sa nature. Un principe qui colle à la manifestation. « Que ce soit ceux qui fabriquent le contenu ou le contenant, ils sont dans la philosophie du faire », résume François Echappé, fondateur de la manifestation il y a quatre ans. Des artisans qui travaillent seuls et dans l’ombre, et qui ont besoin d’espaces de visibilité et de commercialisation de leurs produits. D’où ce marché. « Il est important de consolider un tissu social et économique local. Les Pots de vin sont inscrits dans une démarche de commerce en circuit court », poursuit le Luminais.

Neuf vignerons, cinq céramistes

Pas étonnant donc que plus des trois quarts des participants viennent du sud Loire. La seule exception vient des vignerons. Encore que la grande majorité est de Loire-Atlantique (muscadet, coteaux d’Ancenis…), du Maine-et-Loire (Anjou) et de la Vendée (fiefs vendéens). Un seul viendra du Minervois (Romain). « Tous sont en bio, biodynamie ou vins naturels, » précise François Echappé qui a noté qu’il avait été copié en mars avec l’opération Clisson dans un verre. « Tant mieux si cela profite aux vignerons », lance-t-il sans jalousie aucune. Cette année, quelques branches de houblon côtoieront les grappes de raisin : le Cugandais Fabrice Bernier présentera sa bière artisanale (la Duck). Côté contenant, ils seront cinq céramistes à présenter leurs créations. Là aussi deux du secteur de Clisson (le Luminais François Echappé et la Monnièroise Anouka), deux Vendéennes (Hélène Bénéteau, Adélaïde Richard) et une Bretonne (Détourd’ys).

Ce salon s’étoffe d’autres professionnels à l’instar du coutelier boussiron Jérémy Émile, de l’herboriste nantais les Infusées, de la spécialiste nantaise du Granola artisanal Grenn ou encore de ces ébénistes de barrique venant d’Anjou qui réalisent de multiples mobiliers (tabouret, meubles…) avec ces éléments de cave détournés. Sans oublier l’éleveuse de chèvre Marie Boucher (Le Bignon). La restauration aura aussi ces esthètes avec le Fournis graines de pains (pains au feu de bois), la Brugerie (du Landreau) et Fred le Glacier.

Comme les années précédentes, les Pots de vins ajoutent une dimension culturelle à l’événement. Cela commencera dès samedi 30 avril avec la projection de courts-métrages autour du vin à la Petite maison utopique (de 20 h à minuit). Cela se poursuivra le 1er mai avec deux concerts : à 12 h 30, celui du quatuor d’Anjou, Mimsy Borogiove (ex-Glob’nautes, chanson française) ; et à 19 h, Blind blund and the Loire valley Calypsos (Anjou ; musique carribéenne). Un spectacle est également prévu à 16 h avec Ludmilla Allais-Benboualli. Il sera interactif puisqu’outre la partie contée, les enfants seront invités à confectionner des instruments en céramique.

Soutien de la municipalité

Preuve que les Pots de vins attirent, la municipalité a attribué pour la première fois 1 500 € de subventions aux organisateurs. Dont une grande partie fait partie du Bouillon. Une association interculturelle qui se structure de plus en plus. Sa quarantaine d’adhérents viennent de recruter une permanente, Anna Cloarec, dont les missions rimeront avec coordination et administration. Une initiative aidée entre autre par le conseil départemental. De quoi donner un peu plus de saveur au Bouillon.

Pots de vin, quartier des Halles à Clisson. Samedi 30 avril à partir de 20 h à la Petite maison utopique (soirée courts-métrages) et dimanche 1er mai à partir de 11 h marché jalonné de concerts (12 h 30 et 19 h) et de spectacle (16 h). Entrée libre.

44190 Clisson

Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image

Votre journal cette semaine

Abonnement

Recevez l'actualité qui
vous concerne. Je m'abonne

Un concentré d'informations pour ne rien manquer !

Je m'inscris à la newsletter